Ça ressemble à quoi une truite déjà ?

Comme le titre l'indique, on continue comme on a commencé... c'est à dire le néant !

Pour ma deuxième sortie de pêche de la saison, toujours accompagné de mon ami Christophe, nous décidons de tester une petite rivière on l'on sait que l'on devrait trouver un peu d'activité.

Dès mon premier lancé je décale un premier poisson correct qui suit nonchalamment mon leurre plusieurs fois de suite. OULALA ça commence fort ! eh ben non ce sera le seul poisson que je verrait de la matinée... A deux nous peignons méticuleusement la rivière qui reste désespérément vide de vie.

Changement de secteur, dès le début Christophe prend une jolie truite , puis ce sera tout jusqu'à midi!

Pas un poisson dehors , rien de rien !

Repas et changement de rivière.

Comme vous le voyez sur le photo, on passe sur du plus grand et toujours aucun signe d'activité. on va pourtant insister deux bonne heures. Encore une journée à blanc.

 

Que dire de plus... ce début de saison commence de la pire des manières pour moi, je n'ai toujours pas sorti un poisson de l'eau, mon épuisette est vierge, mon appareil photo aussi !

 

Le genre de période ou le doute s'installe...

 

Alors je me dis : pas de chance, je suis sorti peu de fois et toujours sur les moments de calme plat niveau activité. Mais pas que ça ...je pêche trop vite ? pourtant j’essaye de m'appliquer et de rester concentré sur toutes mes dérives .

Pas le bon leurre au bon moment au bon endroit ? pourtant j'alterne pas mal et inversement je tente des plages horaires sans changer pour utiliser toutes les capacités du leurre...

 

Je pense que je vais davantage alterner les techniques de pêche et m'essayer un peu plus en nymphe. Il faut que je me motive, entre la météo et les poissons capricieux voire inexistants, je peux vous garantir que le moral en prend un coup, les sorties s'espacent et l'envie diminue.

Va falloir que ça change !

 

a +

Écrire commentaire

Commentaires : 0