Une belle journée !  31-03-2015

 

Vendredi dernier, j'avais enfin une journée complète pour pouvoir partir pêcher.

Le matin vers 9h, j'arrive sur le secteur que j'ai pêché à l'ouverture. Temps froid avec beaucoup de vent, mais à force de chercher j'arrive à trouver un méandre de rivière à l'abri...

Je commence par peigner soigneusement tous les postes, mais la rivière est comme "déserte"... Comme vous pouvez le voir sur la photo ci-dessus, la présence d'un fish dans cette eau translucide est vite remarquée !

Mais après 3 heures de prospection, passages des leurres en revue... je dois me résoudre à changer de coin. Ici rien du tout: pas un suivi et uniquement quelques vairons dehors. 

Ça sent la journée dramaturgique...

L'après midi se passera plus en aval et mon ami Christophe "Leurres Truites" viendra me rejoindre juste après la pause repas. 

Nous attaquons un large courant et après 10 min de pêche j'enregistre la première frappe dans le blank de ma canne. Ferrage et pendu avec une jolie fario très combative, je croyais une Arc en ciel au début. Malheureusement  elle m'échappera au moment de la photo souvenir. De suite après Christophe enchaînera deux poissons, dont une très jolie de 42 cm ;

Il me faudra attendre un petit moment avant de leurrer une autre truite.

Ensuite une autre plus jolie viendra à l'épuisette. Lors de la touche le poisson tient le fond, j'ai l'impression de tenir un barbeau. Mais je m’aperçois rapidement que le leurre est sur le dos du poisson d'ou sa défense acharnée... un peu de chance fait parfois la différence ! 


Juste après je décrocherai un poisson plus modeste sur une magnifique chandelle ! Ensuite plus rien, avec la fin de l'après midi et le soleil qui redescend, l'activité des truites décroit.

Une belle après midi qui me fera passer la déception du matin. Une journée sympathique finalement !

 

Voici le lien pour la vidéo de la 42 cm de Christophe :

http://youtu.be/d1kBYPvtqQI

Et le release de la 40 cm :

Ouverture 2015  23-03-2015


Et voilà, le moment tant attendu est arrivé... après un hiver à patienter , nous allons enfin pouvoir repartir au bord de l'eau. 

Même si je sais pertinemment que l'ouverture n'est jamais la meilleure période pour séduire les plus jolis poissons, l'espoir est quand même de mise pour cette reprise....

 

La veille toutes les affaires sont soigneusement préparées, les moulinets ont été "révisés" durant l'hiver. La nuit est ponctuée de réveils et enfin l'heure de se lever arrive.




Cette année je ferais l'ouverture avec deux amis, exclusivement aux leurres, en grande rivière.

La pêche débute avec quelques suivis, mais surtout des pêcheurs de partout.

Ensuite l'activité se calme et nous avons l'impression de pêcher une rivière vide !

Pas bon ça...

Vers 11h30 nous décidons de casser la croûte et reprise à 13 h.

13h10 je glisse sur une dalle et fait une belle plongée en apnée, l'eau est rentré dans le waders, je suis trempé... grosse rigolade et après m'être changé je reprend la pêche sérieusement. Après avoir peigné un superbe courant de 80 m, passé tous les leurres de ma boite rien ni fait, la frustration du capot se fait pesante.

Pourtant les truites sont là , sur une éclosion, je distingue des dizaines de gobages, mais la canne à mouche est restée  à la maison. Affreux, surtout qu'un moucheur en fera une de 50 cm devant moi. C'est ça la pêche, il faut être capable de s'adapter rapidement, en début de saison les périodes d'alimentation des poissons sont très courtes. Quand on est pas dans le coup, on passe complètement à coté de la pêche. La journée se termina ainsi, une ouverture très décevante...

Lundi soir ,après des chutes de neiges violentes (de 10 cm à 50 cm selon l'altitude), trop déçu de mon ouverture, je décide de tenter le coup en nymphe. Ruisseau et petite rivière au programme. 1h de pêche me rapportera 3 poissons modestes.


Enfin, le jeudi soir, j'ai 45 min de libres pour retenter le coup aux leurres. Après une décroche sur un petit poisson, je leurrerai une première fario.

Puis dans la pénombre  du crépuscule, sur un contre courant, je prendrais un arrêt puissant. Le poisson se tourne et dévale le courant en donnant de gros coups de tronche. Je dois descendre pour la suivre et quand elle arrive dans l'épuisette, je suis soulagé ! 40 cm pile ! Voilà le joli poisson que j'attendais pour bien commencer 2015, la saison est lancée!!!


Pollution de la Dordogne 6-03-2015

 

 Salut à tous,

 

Etant "leurriste truiteur" dans l'âme, il me semble important de vous faire partager cette triste nouvelle...

 

Le 13/02/2015 s'est noué une catastrophe écologique dans le Puy de Dôme sur la Haute Dordogne. Une vanne d'un barrage (la Bourboule) retenant des milliers de tonnes de sédiments a "laché"(accidentellement ou volontairement? ) entraînant une vague de boue qui a asphyxié la Dordogne sur plus de 20 kilomètres.

Je suis l'évolution de cette catastrophe depuis le début et actuellement l'enquête est en cours.

La rivière est morte, anéantissant les efforts de longue durée des aappma du secteur ainsi que de tous les truiteurs passionnés par ce cours d'eau magique. Ils en parlent d'ailleurs bien mieux que moi, ici un récit touchant:

http://peche-auvergne.com/la-dordogne-y-a-plus-rien/

Combien de barrages gérés comme celui ci encore en France, dans  des parcs régionaux,  nationaux.... faisant l'éloge de la qualité de l'eau sur leur territoire pour assurer la promotion touristique?

Afin que cela évolue, pour l'avenir des cours d'eaux et de ce que nous laisserons à nos enfants, je vous invite à visiter ce site et à signer la pétition :

http://pollution-dordogne.fr/#top


Je suis vraiment attristé de commencer l'année sur cette note pessimiste, mais c'est comme çà... 2015 nous réserve certainement aussi d'autres joies halieutiques !

Merci à tous